jeudi 12 février 2015

Amie...

J'ai appellé Meilleure amie "j'ai besoin de toi" aussitôt dit aussitôt vue !
On a déjeuné ensemble et cela m'a fait un bien fou de dire ce que j'avais sur le coeur : que je ne sais pas où j'en suis, rester, me séparer de M.Mari... Elle n'a bien sure pas de solution miracle, mais a su m'écouter, me conseiller, de faire la liste des pours et des contres...

J'ai l'impression, tout d'un coup, d'avoir fait un pas en avant..
Pour une fois j'ai parlé sans m'effondrer en larme, sereinement...

M.Mari vit une semaine difficile avec sa boîte et je ne suis pas très présente à ses côtés, je l'avoue...avec un peu de remords mais pas tant que ça...

Comme je le disais à Meilleure amie, je ne me sens pas coupable de cet échec (même si j'en ai surement une part de responsabilité) je ne veux pas être dans la culpabilité (j'ai assez donné!!!)

Pas encore trouvé de solution, mais je pense avoir avancé et surtout je sais qu'elle est toujours présente pour moi : mon amie...je l'aime

1 commentaire:

  1. Les amis sont précieux dans ces moments-là. Courage !

    RépondreSupprimer