mardi 22 août 2017

Pour lui et elle...

Lundi, je devais reprendre le boulot, à peine arrivée la seule pensée de savoir fillette seule avec sa douleur me prenait la tête … J’hésitais à prendre le premier vol pour Détroit et puis soeurette m’appelle et me dit « vas y ! » et là cela m’a paru une évidence : pourquoi ai-je hésité, une pudeur débile, le côté financier (ça nous a couté un bras voir deux !!) ? Heureusement que soeurette a insisté et 3 heures plus tard je me suis retrouvée à l’aéroport…j’étais auprès d’elle le soir même…et aujourd’hui je me dis que j’ai bien fait qu’il était absolument nécessaire que je vive ces moments avec elle…

Je pose ici, les mots de ces journées… et vous remercie tous vraiment du fond du cœur de vos attentions…

Mardi, veillée funèbre, voir Zach reposé,  être lui sans vraiment être lui, ses frères et fillette ont préparé des murs de photos, elle est pour tous l'ange de Zach

Découvrir le clan familial, ils étaient 7 frères et Fillette est devenue une des leurs, la voir ainsi intégrée dans cette famille fait chaud au cœur.

Chaque frère a parlé, rendant hommage à Zach avec toujours un mot pour elle,  ses amis proches aussi... moments intenses en émotions mais jamais larmoyant. Leur force est d'accepter la mort comme faisant parti de la vie, ne pas s'apitoyer, dire sa peine, sa douleur mais être battant et voir le lendemain.

Ce que j’aurais pu dire si l’émotion n’avait pas été aussi intense :

Je suis en colère contre  toi Zach,  je t'en veux de faire souffrir ainsi ma fille et en même temps je te remercie de l'amour que tu lui as fait vivre. Avec toi elle a été heureuse, vécu de belles choses jamais elle ne t'oubliera, tu resteras à jamais dans son cœur et dans le mien ...Je suis heureuse de t’avoir connu, grâce à mon voyage surprise du mois de mars…On t’attendait cet été dans notre sud, pour te faire découvrir l’ail  et les fromages de chèvres… Quand fillette y descendra ce sera avec toi dans son cœur…

 

Mercredi, messe d’enterrement, je rejoins ma fille devant le cercueil encore ouvert, elle tient à peine debout…Le père de Zach lui remet la montre de son fils… Les six frères portent le cercueil suivi par les parents, fillette et moi… Toute la famille et les proches se retrouvent à un lunch où se poursuivent les embrassades…

J’ai été là à chaque instant, près d’elle, pour accueillir ses larmes… Ne comprenant et ne parlant que peu l’anglais, les échanges ont été limité, mais les parents de Zach et notamment sa mère a aussi trouvé mes bras pour les soutenir et partager leur chagrin…

Sister et le cousin adoré ont débarqué aussi de Washington…ils sont arrivés lundi et sont repartis après la messe.. 

Restée jusqu’à Dimanche, occuper le temps de fillette, faire des choses concrètes… écouter son chagrin, pleurer (beaucoup) avec elle…

Jeudi, remise en état de son jardin, ses tomates font concurrence à celle de son père dans notre sud…

 

Vendredi, s’occuper de sa voiture qui a été abimée il y a un mois, nettoyer son frigo vide… passer l’aspirateur… aller diner chez la famille de Zach, continuer de découvrir ces gens qui aiment ma fille et la considèrent comme une des leurs…

 

Samedi, une belle journée, le matin viré au marché à Ann Harbor, une petite ville voisine qu'ils adoraient, courses pour remplir son frigo vide depuis un mois.. puis Dream Cruise (défilé de vieilles voitures ! on est au temple de la voiture !!) avec le père de Zach au volant de sa Midget (MG) avec fillette et Micky un des frères au volant de la Porsche avec moi! Un des projets de Zach réalisé ! Puis barbecue chez un autre frère... fillette a souri, pris du plaisir à cette journée ! Je suis impressionnée par sa force... son boss hyper compréhensif lui a dit de prendre encore huit jours avant de retourner au boulot, de prendre le temps... elle digère, redescend de sa peine doucement, consciemment... je suis rassurée et me dit qu'elle ne prendra pas de décision hâtive pour son avenir, elle a compris que ce n'est pas le moment de décider quoique ce soit... 

La famille de Zach est formidable d'amour et de goût de vivre... son père a eu des mots très fort pour Anna « tu es la fille que j'aurais aimé avoir », grâce à elle, il a participé à ce défilé de voitures anciennes avec dans leur cœur Zach, son fils adoré....

 

Dimanche, départ ce soir mon cœur est triste, je laisse fillette en convalescence d'une grave maladie : un véritable chagrin d'amour... c'est dur pour moi de la laisser.... Elle me dit angoisser de reprendre le boulot dans 8 jours ... cette semaine elle sera avec la famille de Zach,  mais comme elle dit « chacun va reprendre sa vie et c'est normal mais pour moi ma vie c'était Zach.... tout ce que j'aime faire après le boulot c'était des trucs qu'il aimait aussi, il me comprenait on se comprenait. » Elle a du mal à parler de lui au passé... 

 

Je suis tellement heureuse d’avoir connu cet homme qui a tant donné à ma fille, de pouvoir partager cela avec elle…de la comprendre…

 

Ce que j’ai dit à ma fille :

Tu dois te considérer comme en convalescence, chaque jour faire une chose puis une de plus, le lendemain ....tu vas avancer comme ça, tu auras des rechutes, mais tu y arriveras doucement 

Tu t'en voudras de pouvoir rire, vivre… mais c'est normal…

Considère ta vie avec Zach comme un cadeau : souviens toi avec bonheur et amour

Reprends pied doucement et rappelle-toi son goût pour la vie

Je lui ai dit de faire chaque jour quelque chose pour elle, qui lui fasse plaisir. Qu'elle fasse des listes de choses pratiques à faire pour s'occuper l'esprit, et de choses fun !!! Ce matin elle m’a envoyé sa première liste…N’hésite pas à pleurer, à parler…Appelle moi quand tu veux… Je suis là…

Demain je vous mettrai quelques photos…

 

Zach avait choisi d'être poète :

vendredi 18 août 2017

Tout doucement...

Les cérémonies furent intenses de douleur et de chagrin... fillette a été admirable de courage... Doucement elle reprend pied et affronte son chagrin.. je vous mets ici un des poèmes qu'elle a eu la force de lire à la veillée...

mardi 15 août 2017

Il pleut sur Detroit

Rentrée dimanche soir de mon sud je me suis envolée lundi après-midi après un passage éclair au boulot... confié mon chat à ma voisine... faire une valise en deux minutes... et rejoindre fillette... Ma sister et son fils étaient déjà arrivés de Washington... je ne pouvais pas la laisser vivre ce moment si difficile sans être auprès d'elle... merci à tous, vraiment, de vos mots de soutien...

samedi 12 août 2017

Zach

Zach est mort cette nuit... comment accepter cette injustice... quels mots pour fillette,,, le chagrin est terrible...

mercredi 9 août 2017

31 !!!

C'est le nombre d'année de notre mariage ! Malgré ces dernières où les nuages ont été nombreux, aujourd'hui je veux croire que nous pourrons continuer le chemin ensemble...

mardi 8 août 2017

Larmes....

Aujourd'hui les larmes : fillette,rentrée d'une semaine au bord d'un grand lac du Michigan, m'appelle en larmes son Z est au plus mal .... Elle n'a pu que me dire " je crois que c'est la fin" et je l'ai écouté pleurer ...
Ne rien pouvoir faire,ou dire, juste être une oreille qui écoute ses larmes, son chagrin, sa douleur... Lui dire mon amour, ma disponibilité, que à son premier appel je pars la serrer dans mes bras.....je pleure avec elle....

Les vacances se terminent...

Elles ont été belles et bonnes ! Une semaine seule, trois avec M.Mari ponctuées par le passage des Djeunes n1 et 3 avec leurs chéries puis par sœurette, et finalement re  seule avant le retour de M.Mari vendredi, qui restera toute la semaine suivante et moi, faut bien que je rentre travailler! Cela fait des années que je n'ai pas de vacances aussi calme : M.Mari a su "être " en vacances et apprécier ! Pas de stress donc il n'a pas stressé les autres... On a ri ensemble, on s'est promené ensemble, fait des confitures,  bricoler un peu, jouer au yam's....fais ensemble le projet de venir vivre ici ensemble.... je crois qu'on s'est un peu retrouvé.....

jeudi 27 juillet 2017

Le temps s'écoule...

Doucement... la maison est redevenue calme... Avec M.Mari ça va... on rigole, faisons quelques bricoles, des confitures, des petites balades, même quelques projets... Il arrive à ne rien faire ! Parfois même un peu trop... il commence et ne termine pas.... la pose de cannisses sur la pergola par exemple... Bon d'accord il a fait une grosse chute de vélo et à un énorme hématome sur la jambe! Je vous met pas la photo c'est trop moche!!! Ce week-end sœurette débarque !
Moi j'ai repeint une porte!

dimanche 23 juillet 2017

Repartis...

Djeune n1 et sa chérie (validée !!!!) sont repartis mercredi et ce matin c'est au tour de Djeune n3 et sa chérie de prendre le chemin du retour ! Reste copain d'enfance (fils de meilleure amie...)qui partira demain... Belle semaine de rire, de jeux, de piscine, de repas...  C'était chouette de les avoir, ne manquait que fillette...

samedi 15 juillet 2017

Ils sont là !

M.Mari, les garçons et une chérie, l'autre arrivera demain ! La maison s'est remplie, les repas doivent être plus conséquents, le terrain de pétanque a repris du service, le jeu de tarot  aussi, les chaises longues sont toutes occupées et la piscine appréciée! Le feu d'artifice était mignon! Le vent s'était juste calmé un moment!

jeudi 13 juillet 2017

Elle aurait dû...

Fillette et son Z auraient dû arriver aujourd'hui... il va le mieux possible trois semaines après l'opération... il n'a pas récupéré son bras gauche et est encore très faible sur sa jambe gauche, il a commencé la rééducation et attend de rentrer dans un protocole pour la suite du traitement. Le moral est un peu faiblard d'après fillette il a du mal à s'intéresser aux choses banales de la vie... Ils passeront une semaine début août, dans la maison de famille au bord des grands lacs du Michigan ! Elle semble garder le moral et fait des projets à court terme mais quand même...
Tous les jours je lui envoie des petits mots doux ! J'ai tellement mal de ne pas pouvoir faire plus, de penser à leur avenir et de ne pas le voir toujours positivement.. et elle, est-ce qu'elle y pense...
Ma joie de voir arriver les garçons et leurs chéries, et M.Mari demain est un peu atténuée par son absence....
Cette petite semaine seule a été parfaite : remise en état du jardin, piscine, lecture, petites balades (mais il fait très très chaud !), nuits tranquilles... le pied quoi!

vendredi 7 juillet 2017

C'est parti....

Depuis midi j'ai rejoint mon sud ! Le soleil, la chaleur sont là ! Pour l'instant seule avec mon chat, vendredi M.Mari, les garçons et leurs chéries me rejoignent ! Il y aurait dû y avoir fillette et Z mais bon.... Profitons de chaque instant ! Je tenterai de mettre de temps des nouvelles mais la connexion n'est pas au top!

mercredi 5 juillet 2017

Recette de l'été

Recette de l’été pour l’atelier d’écriture d’ Anne (blogallet)

Du soleil, beaucoup

Du calme, un peu

Des livres, beaucoup

Des chaises longues, un peu

Des amis, éparpillés

Les enfants, à volonté

Des longs repas dehors, en quantité 

Des soucis, pas du tout

Des melons, des tomates, sans limite

Mélanger le tout et l’été sera parfait

 

lundi 3 juillet 2017

Vracs de week-end

Pas trop de nouvelles de fillette, depuis vendredi où elle me disait que la tumeur est classée en grade IV, pas super nouvelle, et que Z. allait commencer une chimio et tenter un traitement basé sur des ondes électro-magnétiques…
Tous les jours je lui envoie des petits mots par Whatsapp pour être le plus présente possible malgré la distance physique… Que c’est dur de la sentir souffrir au loin… et d’être totalement impuissante…
Vendredi : Etre émue par la dernière de Patrick Cohen sur France Inter j’aimais bien qu’il m’accompagne le matin, et être vraiment très triste à l’annonce du décès de Simone Veil, une grande dame…
Puis aller voir et surtout écouter Blanche Gardin au Trianon : une humoriste pas comme les autres , un spectacle où l’on ne rit pas toujours, qui donne à réfléchir, où parfois on ne sait plus où se mettre tellement les mots sont crus ! Mais un talent extraordinaire, une écriture ! Je vous conseille d’aller la voir (pas forcement avec des très jeunes ados Mumm !)


Samedi : levée à 11h45 première grasse mat depuis …je sais plus…pas de yoga  alors j’en ai profité !
Dimanche : dîner (lasagnes maison faites par M.Mari un régal !) avec les djeunes et leur chéries respectives pour trinquer à leur réussite !!! Faire connaissance avec Chérie de n°1, sympa, jolie, charmante… je valide !!!
Et finalement passer une très mauvaise nuit : inquiétude pour fillette et trop mangé = insomnie !!!

Lectures, films

Selfies  Jussi Alder Olsen

Résumé Babelio : Elles touchent les aides sociales et ne rêvent que dune chose : devenir des stars de reality-show. Sans imaginer un instant quelles sont la cible dune personne gravement déséquilibrée dont le but est de les éliminer une par une. Linimitable trio formé par le cynique inspecteur Carl Mørck et ses fidèles assistants Assad et Rose doit réagir vite sil ne veut pas voir le Département V, accuséde ne pas être assez rentable, mettre la clésous la porte. Mais Rose, plus que jamais indispensable, sombre dans la folie, assaillie par les fantômes de son passé.

Un bonheur de retrouver cette équipe de flics un peu spéciaux ! A ne pas rater !

Un pour deux  Martin Winckler

Résumé Babelio : Comme tant de grandes villes françaises, Tourmens peut s'enorgueillir de sa magnifique cathédrale médiévale, de sa rivière pittoresque, de ses quartiers difficiles, de son hôpital public sinistré et... de son maire tout-puissant, Francis Esterhazy. Ancien policier, nouveau riche et futur député, le maire de Tourmens braque sur ses administrés une batterie de caméras vidéo et... attire sur lui l'attention des paparazzi depuis qu'il a épousé Clara Massima, l'ancien mannequin vedette. Alors que plusieurs top models viennent de mettre mystérieusement fin à leur carrière, Clara Massima, qui se sent menacée, fait appel à " Twain Peeks ", petite agence assurant la protection de célébrités et autres people. L'un taciturne et réservé, l'autre extravertie et séduisante, Renée et René Twain, les jumeaux propriétaires de l'agence, ne se doutent pas que l'affaire Massima, en apparence très simple, va les mêler à plusieurs assassinats, leur révéler un sinistre complot médico-chirurgical et menacer l'incroyable secret qui les lie, tous deux, depuis leur naissance... 

Une belle surprise...je ne connaissais pas ce côté-là de l’auteur… Un petit côté irréel, mais aussi une étude sur la fraternité…Hâte de lire les deux autres tomes

 

The code sur Arte, une mini série australienne mélangeant histoire de l’Australie, histoire de frère, autisme et enquête. Vraiment bien !

Ce qui nous lie  film de Cédric Klapisch, un joli moment, encore une histoire de fratrie au fil des saisons d’une année en Bourgogne.

 

 

jeudi 29 juin 2017

Quand même !

Quand même de  bonnes nouvelles !

Djeune n°3 a réussi ses exams et est aujourd’hui officiellement Elagueur !

Djeune n°1 a trouvé un nouveau job, où il pourra évoluer, s’épanouir et gagner enfin correctement sa vie !!

Je suis fière de mes garçons !!!

mardi 27 juin 2017

Reportage!!!


Bon accueil !
La PAF
Moto "tortue Ninja "(le samu)
Les pilotes de la PAF 
Le superbe A380
Un p'tit hélico américain, la foule!

Et voilà où j'ai passé la semaine !



vendredi 23 juin 2017

Vracs de la semaine

L’opération de Z. s’est bien passée…85 à 90% de la tumeur retirée, le chirurgien est content… Le traitement à suivre est encore à définir… Gardons espoir…

Semaine chaude à tous les niveaux, température et boulot… Là où je travaille se déroule le salon international de l’aviation… Y’a du monde, du bruit et il fait chaud !!!

Le concert de ma chorale hier soir..je crois qu’on a assuré..en tout cas je me suis fait plaisir… M.Mari était là…rien que des critiques pas de compliments… passons…

Mes djeunes ont séché..ils sont pardonnés…Le n°1 passait un entretien d’embauche pour changer de boulot, et le n°3 des exams pour clôturera sa formation d’élagueur !

Le retour d’une blogueuse…l’impression de retrouver une amie…

Et à vous tous un grand merci pour votre soutien, vos mots m’ont fait du bien…

vendredi 16 juin 2017

Putain de cancer de merde !!!!

Désolée mais j’ai besoin de crier, de hurler… 

Z. souffre le martyr et sera opéré (pour la deuxième fois) de cette tumeur au cerveau, qui après un an de répit , a repris de plus belle le chemin de la destruction…

Se sentir absolument inutile, ne rien pouvoir faire… ressentir cette injustice de la vie…

Etre confronter à la douleur, à la peur, au chagrin de fillette…sans être auprès d’elle pour la serrer dans mes bras…

Pourquoi doivent ils affronter cette horreur ? 

C’est tellement dur de la soutenir par WhatsApp, par téléphone…tellement difficile de trouver des mots pour soulager son chagrin… Les larmes coulent….

Mais pour elle et pour lui je me dois d’être forte, les soutenir, pratiquer le daïmoku avec puissance afin de leur envoyer les bonnes ondes comme me dit ma sœurette…

"Certains regardent la vase au fond de l'étang, d'autres contemplent la fleur de lotus à la surface de l'eau, il s'agit d'un choix." Dalaï Lama

Lectures, films

Le premier miracle Gilles Legardinier

Résumé Babelio : Karen Holt est agent d’un service de renseignement très particulier.
Benjamin Horwood est un universitaire qui ne sait plus trop où il en est.
Elle enquête sur une spectaculaire série de vols d’objets historiques à travers le monde. Lui passe ses vacances en France sur les traces d’un amour perdu.
Lorsque le vénérable historien qui aidait Karen à traquer les voleurs hors norme meurt dans d’étranges circonstances, elle n’a pas d’autre choix que de recruter Ben, quitte à l’obliger. 
Ce qu’ils vont vivre va les bouleverser.
Ce qu’ils vont découvrir va les fasciner. 
Ce qu’ils vont affronter peut facilement les détruire…

Gilles Legardinier a voulu changer de genre et a réussi. Malgré un peu de trop de tout mélangé, aventure, thriller, alchimie, histoire, amour, on arrive à vouloir connaitre le dénouement de l’histoire même si parfois c’est un peu longuet (j’avoue avoir parcouru rapidement certains passages !). J’aime beaucoup son humour ! Donc pas un chef d’œuvre mais pas mal !

Harlan Coben à la télé ! J'adore et même si France3 a déprogrammé à une heure impossible la fin de la série The Five ! Heureusement qu'existe le replay! Et TF1 à pris le relais avec Juste un regard

Et la superbe série sur Arte  Peaky blinders !

jeudi 8 juin 2017

Souffler...

J’aimerais pouvoir souffler sur les mauvaises choses de la vie comme sur ce pissenlit !

L’horreur des terroristes à laquelle je veux pas m’habituer…

La bêtise de Trump pour ne pas dire la c…rie !

La maladie de Z. pour laquelle je ne peux rien… sauf être là pour fillette…

Lectures, films

Nous ne sommes pas nous même  Matthew Thomas  Cadeau KUBE de fillette !

Résumé Babelio : De son enfance dans un minuscule appartement du Queens d'après-guerre, fille unique d'un père camionneur idole du quartier, et d'une mère qui noyait sa mélancolie à grands coups de scotch, Eileen Tumulty a tiré un principe : toujours viser plus haut, ne jamais renoncer à sortir de sa condition. Faire des études, décrocher un diplôme d'infirmière : Eileen s'accroche, s'endurcit. Tomber amoureuse, épouser Ed : Eileen s'envole, elle a de l'ambition pour deux. Donner naissance à un fils, trouver la maison de ses rêves, former une vraie famille : Eileen veut encore plus, encore mieux. Et pourtant...Les rêves ne sont-ils jamais que des rêves ? Sentir la menace, redouter le pire, se révéler dans l'épreuve. Et puis choisir de continuer à vivre, malgré tout.

Un pavé comme je les aime… Pourtant au début j’ai cru que j’allai m’ennuyer et puis non je me suis attachée à cette femme pendant les  60 ans de sa vie racontée, une vie ordinaire dans l’Amérique ordinaire…

Insoupçonnable Tanguy Viel

Résumé Babelio : Sam est le frère de Lise. Du moins c'est ce que tout le monde croit quand Lise se marie avec Henri. Mais c'est surtout Henri qui doit le croire, pour que Sam et Lise puissent réussir leur mauvais coup. Seulement Henri aussi a un frère, un vrai cette fois, et qui s'appelle Edouard. Or même vrai on peut être un faux frère.

Très déçue par cette lecture, un fond de polar, une écriture à mon goût prétentieuse

Manon 20 ans sur Arte

La suite de 3xManon diffusé l’an passé : un petit bijou !

The Five sur France 3

Fan d’Harlan Coben, il réussit là une belle série avec autant de talent que dans ces romans!

 

mardi 6 juin 2017

De ma fenêtre je vois...

Pour l'atelier d'écriture d'Anne (blogallet)

De ma fenêtre je vois….

Les rosiers qui s’épanouissent

Les nigelles qui tremblotent sous le petit vent du matin

Le chat qui inspecte son territoire

Les enfants qui passent sur le chemin de l’école

Le voisin qui part travailler

Celui qui promène son chien

Celle qui traine sa charrette pour aller au marché

Les tourterelles en couple sur l’antenne de l’immeuble d’en face

Chassées par le couple de pies qui prend leur place

Plus tard le facteur sur son vélo passera déposer des mots doux dans nos boites aux lettres…

Et ce soir je regarderai le soleil se coucher en me disant que la journée a passé vite…

lundi 29 mai 2017

Lectures

Le cas Malaussène : ils m’ont menti  Daniel Pennac

Résumé  : Quatrième de couverture : «Ma plus jeune soeur Verdun est née toute hurlante dans La Fée Carabine, mon neveu CEst Un Ange est né orphelin dans La petite marchande de prose, mon fils Monsieur Malaussène est né de deux mères dans le roman qui porte son nom, ma nièce Maracuja est née de deux pères dans Aux fruits de la passion. Les voici adultes dans un monde on ne peut plus explosif, où ça mitraille à tout va, où lon kidnappe laffairiste Georges Lapietà, où Police et Justice marchent la main dans la main sans perdre une occasion de se faire des croche-pieds, où la Reine Zabo, éditrice avisée, règne sur un cheptel d’écrivains addicts à la vérité vraie quand tout le monde ment àtout le monde.Tout le monde sauf moi, bien sûr. Moi, pour ne pas changer, je morfle.» Benjamin Malaussène.

Quelle joie de retrouver cette famille foutraque !!! Parfois un peu perdu mais très vite on se remet dans le bain et trop vite on arrive à la fin et on attend déjà la suite !

Le cœur du pélican Cécile Coulon

Résumé  Babelio : Anthime, un adolescent inséparable de sa soeur Helena, vient d’emménager dans une banlieue de province avec toute sa famille. Il craint de ne pas s’intégrer dans cette nouvelle communauté où personne ne l’attend. Pourtant, il va vite trouver le moyen de se distinguer et de se faire connaître. Lors d’une kermesse, il s’illustre par sa rapiditéau jeu de quilles. Il n’en faut pas plus àBrice, un entraîneur obèse et bonhomme, pour l’enrôler dans la course à pied. Anthime, surnommé le Pélican, excelle dans cette discipline et devient un exemple et un symbole pour toute la région. Sa voisine Joanna l’adule mais le coureur n’a d’yeux que pour Béatrice, une camarade de classe, belle et charnelle, et qui ne reste pas, elle non plus, insensible à son charme… La veille d’une course déterminante, ils échangent un baiser qui scellera leur relation devenue désormais impossible à cause de la chute d’Anthime, qui s’effondre aux portes de la gloire. Vingt ans plus tard, alors qu’il a tout abandonné, désormais bedonnant, et qu’il vit un amour médiocre avec Joanna, Anthime reçoit un électrochoc. Il sort de sa torpeur lorsque ses anciens camarades de classe lui lancent le défi de traverser le pays en courant.

Un très beau portrait d’un homme blessé, d’amours loupés… Une belle écriture qui nous raconte le courage, l’effort, nous décrit le sport, l’amour, l’amour propre… Une belle découverte ! 



 

vendredi 26 mai 2017

Vracs...

Des coups de blues m’envahissent… 

Z le chéri de fillette n’est pas en forme cette semaine…qu’est-ce que cela veut dire ? Le cancer est-il entrain de gagner ? Difficile de soutenir fillette à distance…J'aimerais d'un coup de baguette la serrer dans mes bras, j'aimerais lui éviter cette souffrance....

Djeune n°1 a du mal à boucler les fins de mois… Petit salaire (bien trop petit !!) gros loyer…pas le droit de faire le moindre écart… On l’aide un peu…

Je ne veux pas m’habituer à l’horreur… comment peut ’on être si lâche pour tuer des enfants venus écouter leur chanteuse star…

Et puis je souris :

En cherchant et apercevant ma sœurette sur les marches de Cannes (elle travaille dans le cinéma…)

En entendant Djeune n°3 et sa chérie profiter de la maison du Sud..

En me réveillant ce matin, avec la tête de mon chaton délicatement posée sur mon bras replié sous ma tête…

En admirant ce bouquet de nigelles dans mon jardin (merci Mélancolie !)

mardi 23 mai 2017

Lectures, films, expos...

Sans même un adieu  Robert Goddard

Résumé Babelio : On ne sait jamais ce que le passé nous réserve. Le nouveau roman bouleversant du maître du suspense anglais 1911, Geoffrey Staddon, jeune architecte plein d'élans et d'espoir, vient de concevoir une magnifique demeure, Clouds Frome. Et il est tombé amoureux fou de la femme de son commanditaire, Consuela Caswell, une jeune Brésilienne perdue dans un mariage de convenance. Alors qu'il lui a promis de s'enfuir avec elle, il l'abandonne à son triste sort, préférant se consacrer pleinement à ses ambitions professionnelles.1923, en lisant le journal, Geoffrey tombe sur un article qui lui glace le sang. Consuela Caswell est accusée de meurtre et risque la peine capitale. Bouleversé par cette nouvelle qui réveille bien des fantômes et ravive son sentiment de culpabilité, il ne peut rester sans rien faire. D'autant plus qu'il est persuadé que Consuela n'a pas pu commettre un crime aussi terrible. Il n'a pas le choix, il doit revenir à Clouds Frome pour savoir ce qu'il s'y est réellement passé. Il ne se doute pas encore des sombres secrets qu'il va y découvrir et qui vont bouleverser son existence.

Roman attachant se déroulant au début du 20ème siècle, mêlant histoire, secrets de famille, romances et intrigues ; Très bien !

 

Trois saisons d’orage Cécile Coulon

Résumé Babelio : Les Fontaines. Une pierre cassée au milieu dun pays qui sen fiche. Un morceau du monde qui dérive, porté par les vents et les orages. Une île au milieu dune terre abrupte. Je connais les histoires de ce village, mais une seule les rassemble toutes. Elle doit être entendue. Lhistoire dAndré, de son fils Benedict, de sa petite-fille, Bérangère. Une famille de médecins. Celle de Maxime, de son fils Valère, et de ses vaches. Une famille de paysans. Et au milieu, une maison. Ou ce quil en reste. Trois générations confrontées à lHistoire et au fol orgueil des hommes ayant oublié la permanence hiératique de la nature. Saga portée par la fureur et la passion, Trois Saisons dorage peint une vision de la seconde partie du XXe siècle placée sous le signe de la fable antique. Les Trois-Gueules,« forteresse de falaises réputée infranchissable », où elle prend racine, sont un espace où le temps est distordu, un lieu qui se resserre à mesure que le monde, autour, s’étend. Si elles happent, régulièrement, un enfant au bord de leurs pics, noient un vieillard dans leurs torrents, écrasent quelques ouvriers sous les chutes de leurs pierres, les villageois ny peuvent rien ; mais ils lacceptent, car le reste du temps, elles sont lantichambre du paradis. 

Première lecture de cet auteur, et épatée par ce style si propre et original. Une belle histoire contée toute en pudeur. Une belle découverte ! (Merci Mind on the gap !)


Mommy de Xavier Nolan sur Arte

Un superbe film, des acteurs géniaux et un réalisateur fantastique ! Quand on pense qu’il n’avait que 23 ans quand il a fait ce film… Une femme se débat pour essayer de garder auprès d’elle son fils ado en proie à d’importants troubles psychiques…

 

Mickaël Bethe Selassié

Une petite expo dans ma ville d’un artiste éthiopien : sculptures en papier maché

 Et un petit canard rencontré au parc !

La vie devant elles sur France 3

Saison 2 d’une petite série relatant la vie de trois jeunes amies, dans les années 70, dans le bassin minier du nord. Bien fait, les reconstitutions sont bonnes, les jeunes actrices formidables on se laisse prendre au jeu !

vendredi 19 mai 2017

Les invisibles

Un documentaire de Sébastien Lifshitz, diffusé mercredi soir sur F2, hélas à 23h30 ( vive le replay!)
N'hésitez pas à le voir : une histoire émouvante de femmes et d'hommes homosexuels  aujourd'hui âgés de 70 à 80 ans! Des témoignages poignants et une belle leçon d'histoire ! 
Bravo !

Portrait chinois

Sur une idée d'Anne du blogallet !

"Si j'étais..."
Une couleur : le bleu du ciel, de l’eau

une fleur/plante :  la pivoine pour sa beauté et sa rondeur, hors des normes

un objet :  un smartphone objet indispensable et chers à tous aujourd’hui

une heure :  celle du réveil, promesse d’un nouveau jour

un lieu : un chemin de campagne partant vers l’infini

un animal : un chat que l’on caresse

quelqu'un d'autre : personne ou alors une fois par mois mon chat pour vivre la douceur de ses journées…

un plat : des coquillettes plat de mon enfance et de celle de mes enfants !

un paysage : la vue en haut d’une montagne…

un sport : le yoga pour sa possibilité d’être pratiqué par tous et partout !

un instrument de musique :  une guitare pour participer aux feux de camps d’antan et d’aujourd’hui !

un gâteau :  maison y’a que ça de vrai !

un vêtement :  un jean universel qui se porte et va partout

une matière : le coton qui va avec le jean

une émotion/sentiment : la joie, qui devrait être plus présente dans la vie de tous

Un arbre croisé dans mon sud!