mercredi 20 juin 2018

Petits vracs...

On croise  les doigts pour M.Mari, qui après deux entretiens, attend une réponse !!!
Pour moi pas de nouvelles avant début juillet...
Djeune n1 est parti dans nos montagnes pour une petite semaine, avec ma voiture ( je suis une gentille maman !!!), du coup je me suis remis au vélo pour aller au boulot ! 9km par jour!!!

Fillette partage avec moi les pivoines qu’elle s’est offertes !
Ce matin belle marche sous un soleil magnifique c’est chouette !
Rien d’extraordinaire mais de quoi sourire de temps en temps...

lundi 11 juin 2018

J’ai changé de sexe pour les Impromptus littéraires

Un sursaut me réveille sur mon banc public ! Ma main descend au niveau de mon entrejambe, une petite gratouille, c’est bon tout est là !
Mais qu’est ce donc ? Non c’est pas vrai ? Je vais pouvoir pisser contre un arbre, craché par terre ?
Je vais abandonner sur l’instant, l’aspirateur, la corvée du linge ! Je vais laisser mes chaussettes par terre, ma veste sur une chaise, mon pull sur une autre !
Je vais demander le nez en l’air « il est où le sel », devant le placard où depuis 20 ans il est rangé…
Je vais être au bord de la mort pour une petite coupure au doigt !
Mais je serais aussi celui que l’on félicite pour ses pizzas et ses tiramissu !
Ma main descend sur ma jambe et caresse la peau d’un genou….oh mais c’est le mien sous ma jupe !!! Je suis réveillée….

Week-end culture !

Une soirée au théâtre Michel pour découvrir l’artsite Warren Zavatta, petit fils de.... Merci encore à Sophie du blog Tribulations d’une quinqua !

Et un samedi matin en visite à Notre Dame de Paris, toujours aussi belle!!!

Et vos ondes positives ce matin pour M.Mari qui passe un entretien pour un job dans le sud!!!!

vendredi 8 juin 2018

Au revoir Pépette...

Douce cérémonie pour dire au revoir à Pépette, la belle mère de mon frère....
Ma nièce s’est retrouvée coincée dans le car venant de Londres et du coup a suivi sur son téléphone en live l’au revoir à sa grand mère... son frère avait une épreuve du bac...
Je garde le souvenir d’une petite bonne femme vive et enjouée... je ne l’ai pas vu malade et
diminuée...
Au revoir Pépette....

jeudi 7 juin 2018

Rouge/Colère

Sur une idée d’Anne de blogallet le mot du mois en couleur :

Cris
Oubli
Larmes
Éclat
Rage
Émotion



mercredi 6 juin 2018

En vracs !

Une jolie journée de dimanche pour fêter les 30 ans de mon Djeune n1, une belle banderole, accrochée au mur du jardin, avec un portrait de lui par année !!! Il est bô mon fils !!!
Un ou plutôt des tiramisu toujours tellement appréciés !

Une ombre s’est invitée sur cette journée : la belle mère de mon frère est morte samedi...

Toujours pas de nouvelles de ma candidature, mais M.Mari qui avait lui aussi postulé à une offre, a obtenu un rendez-vous. On s’était dit le premier qui a un job il prend!! Peut-être que notre projet va t’il se concrétiser plus vite que prévu !!! Excitant et angoissant à la fois !!!

Fillette a passé une semaine avec son cousin chéri ( venu de Washington ), contente de l’avoir auprès d’elle mais en même temps excédée par le fait qu’il ne semble pas comprendre qu’elle n’est pas dans l’état d’esprit de passer ses soirées en mode fiesta !! Elle a dû s’énerver pour qu’il comprenne...Elle et la famille de Zach entrent dans une période difficile, enfin encore plus, revivant les dernières semaines douloureuses... Mais Fillette tient le coup ...

Ce matin belle marche profitant de l’accalmie des orages!

Chez vous aussi vous ne recevez plus les notifications de messages par Blogger !!! C’est agaçant !

mercredi 30 mai 2018

Que ne tente rien....

J’ai besoin de vos bonnes ondes!!!! Je me suis portée candidate pour un poste dans mon sud!!!!  Je croise les doigts !

                                             Roses du jardin !

vendredi 25 mai 2018

Petits vracs!

Adèle et moi Julie Wolkenstein

Résumé 4ème de couverture :«Après la mort de mon père, j'ai trouvé en rangeant ses papiers des documents sur sa grand-mère dont j'ignorais tout et qui révélaient un secret de famille. Je ne me suis jamais intéressée aux ancêtres de personne : les gens que je ne connais pas, surtout s'ils sont morts, me sont cent fois plus étrangers, même s'ils me sont apparentés, que les personnages de romans. Mais il y avait dans ce que je découvrais sur cette arrière-grand-mère des choses qui me plaisaient, d'autres que j'aurais voulu savoir. J'ai hésité à enquêter. Ce livre est le résultat de mes hésitations.»

Une enquête sur le passé, mêlant la vie actuelle… bercé au rythme de la mer… Très beau livre

Vu la série Unforgotten sur F3 : les anglais sont décidément très doués !
Et Safe d’Harlan Coben sur C8 trop bien !!!

Belle marche mercredi, les lapins et écureuils sont de retour, les fleurs aussi !!!


M.Mari a repris le chemin du boulot… 
Djeune n°1 est en ballade dans le sud avec sa chérie…
Djeune n°3 a décroché un nouveau job mieux payé !!! 
Fillette me semble tristounette de loin…. 
Chaton apprécie la ciboulette !!!(photo à venir !)

lundi 21 mai 2018

Sister...

Encore une fois je me rend compte que Sister n'arrive pas à surmonter les affres de notre enfance... elle a été la plus blessée, elle a plus de mauvais souvenirs et ressasse sans cesse.
Elle ne parvient pas à laisser de côté et à vivre le temps présent.
Moi j'ai choisi de vivre avec, même si c'est lourd, je crois parvenir à empêcher ces mauvaises choses de me gâcher la vie. Alors oui cela passe par des rapports ou plutôt des non rapports avec ma mère, mais au moins je ne me rend pas (ou plus) malade...
Peut être mon passage chez le psy, ma descente dans l'enfer de l'alcool m'y ont aidé...
Mais il est vrai que connaître l'histoire familiale est important, et elle me raconte des faits dont je n'avais aucune connaissance...et je m'aperçois de l'importance du concept de l'influence de l'histoire généalogique sur chacun de nous...

Seule...

A nouveau une semaine seule et comme d'habitude j'apprécie...
D'accord je bosse, mais j'aime me retrouver seule en rentrant, dans une maison où ne traîne pas, sur chaque chaise, une veste, un pull, trois paires de chaussures dans l'entrée, des kleenex en boule sur la table basse...
Et pourtant nous avons passé une bonne semaine ensemble dans notre sud... Contradictions ?
M.Mari resté là bas, est retombé dans ses travers : entamant des travaux de peinture sans avoir fini ceux entamés l'an passé... pourquoi ne peut il pas finir une chose entièrement?

Hier petit coup de blues...A distance je sens que Fillette n'est pas en forme... C'est dur pour elle de voir défiler l'année sans lui...
Les garçons ne sont pas passés...occupés à se remettre de la fiesta de samedi pour les 30 ans de Djeune n°1!

dimanche 20 mai 2018

Lectures, films

Le troisième jumeau Ken Follet

Résumé Babelio : Une inquiétante plongée au cœur des manœuvres inavouables liées au génie génétique
Comment deux vrais jumeaux peuvent-ils être nés de parents différents, des jours différents, à des endroits différents ?
C'est à cette impossibilité biologique que se heurte Jeannie Ferrami, une généticienne de vingt-neuf ans spécialiste des jumeaux, lorsqu'elle se penche sur le cas étrange de Steve Logan et Dennis Pinker.
Ils partagent le même ADN et sont de véritables Sosies, jusque dans leurs gestes et leurs manies, mais ils ne se connaissent pas et n'ont jamais entendu parler l'un de l'autre. Brillant étudiant en droit, Steve est un garçon sympathique et sans histoire. Dennis, lui, est un psychopathe endurci condamné à la prison à vie.
Pourtant, c'est Steve qui est accusé d'un crime. Convaincue de son innocence, Jeannie s'acharne à rechercher la vérité. Autour d'elle, la violence et les agressions se multiplient.
Tous les témoignages concordent : l'agresseur ressemble trait pour trait à Steve et Dennis.
Qui est cet homme ? Jeannie n'a plus le choix : elle doit découvrir le secret des sosies et le véritable visage de son ennemi.
Et s'il s'agissait d'un troisième jumeau ?

Ca se lit facilement mais ce n'est pas extraordinaire... j'avais tellement entendu du bien de cet auteur..j'ai été déçue par son style!


Sarko Franck Thilliez


Résumé Babelio : " Sharko comparait toujours les premiers jours d'une enquête à une partie de chasse.

Ils étaient la meute de chiens stimulés par les cors, qui s'élancent à la poursuite du gibier.
À la différence près que, cette fois, le gibier, c'était eux."
Eux, c'est Lucie Henebelle et Franck Sharko, flics aux 36 quai des Orfèvres, unis à la ville comme à la scène, parents de deux petits garçons.
Lucie n'a pas eu le choix : en dehors de toute procédure légale, dans une cave perdue en banlieue sud de Paris, elle a tué un homme. Que Franck ignore pourquoi elle se trouvait là à ce moment précis importe peu : pour protéger Lucie, il a maquillé la scène de crime. Une scène désormais digne d'être confiée au 36, car l'homme abattu n'avait semble-t-il rien d'un citoyen ordinaire et il a fallu lui inventer une mort à sa mesure.
Lucie, Franck et leur équipe vont donc récupérer l'enquête et s'enfoncer dans les brumes de plus en plus épaisses de la noirceur humaine. Cette enquête autour du meurtre qu'à deux ils ont commis pourrait bien sonner le glas de leur intégrité, de leur équilibre, et souffler comme un château de cartes le fragile édifice qu'ils s'étaient efforcés de bâtir. 

Quel plaisir de retrouver ces personnages! Un grand talent, un livre qu'on ne lâche pas!


Les complicités involontaires Nathalie Bauer


Résumé Babelio : Par un jour d’avril, Corinne V., psychiatre, reçoit dans son cabinet une quinquagénaire, Zoé B., désireuse d’entreprendre une analyse. Reconnaissant en elle une ancienne amie, elle s’apprête à l’adresser à un confrère, quand Zoé lui révèle qu’elle souffre d’une amnésie ayant effacé ses souvenirs de jeunesse. Et qu’elle est atteinte depuis toujours d’une « mélancolie » dont la cause, elle en est persuadée, réside dans la mystérieuse histoire de sa famille paternelle – histoire dont son père ne lui a transmis qu’une infime partie.  

La curiosité est la plus forte : enfreignant les règles de sa profession, Corinne décide d’ignorer leur lointaine et brève amitié, et accède à la demande de Zoé. Elle ne peut imaginer les conséquences qu’une telle résolution aura sur leurs existences respectives. Car, tandis que l’analysante déroule son « enquête » en assemblant, telles les pièces d’un puzzle, les quelques éléments dont elle dispose – bribes de vieilles conversations, documents et photos –, l’analyste se voit confrontée, par un plongeon dans le passé, à un jeu de miroirs pour le moins inattendu.

Découverte agréable : on est ballotté entre les histoires à divers périodes, on suit la vie de ces deux femmes, leurs tourments.... Très bien!


Un hiver à Paris Jean Philippe Blondel


Résumé Babelio :  Jeune provincial, le narrateur débarque à la capitale pour faire ses années de classe préparatoire. Il va découvrir une solitude nouvelle et un univers où la compétition est impitoyable. Un jour, un élève moins résistant que lui craque en plein cours, sort en insultant le prof et enjambe la balustrade.

On retrouve dans "Un hiver à Paris" tout ce qui fait le charme des romans de Jean-Philippe Blondel : la complexité des relations ; un effondrement, suivi d'une remontée mais à quel prix ; l'attirance pour la mort et pour la vie ; la confusion des sentiments ; le succès gagné sur un malentendu ; le plaisir derrière la douleur ; l'amertume derrière la joie.

Décidément un auteur que j'adore!


J'ai toujours cette musique dans la tête Agnès Martin Lugan


Résumé Babelio :Yanis et Véra ont la petite quarantaine et tout pour être heureux. Ils s'aiment comme au premier jour et sont les parents de trois magnifiques enfants. Seulement voilà, Yanis, talentueux autodidacte dans le bâtiment, vit de plus en plus mal sa collaboration avec Luc, le frère architecte de Véra, qui est aussi pragmatique et prudent que lui est créatif et entreprenant. La rupture est consommée lorsque Luc refuse LE chantier que Yanis attendait. Poussé par sa femme et financé par Tristan, un client providentiel qui ne jure que par lui, Yanis se lance à son compte, enfin.

Mais la vie qui semblait devenir un rêve éveillé va soudain prendre une tournure plus sombre. Yanis saura-t-il échapper à une spirale infernale sans emporter Véra ? Son couple résistera-t-il aux ambitions de leur entourage ?

Ouais...ce que j'appelle un roman de gare (d'ailleurs acheté à la gare pour mon voyage de retour!) On devine tout au fur et à mesure, aucune surprise... 


En cas de forte chaleur Maggie O'Farrel


Résumé Babelio : Comme chaque matin depuis trente ans, Robert Riordan part acheter son journal. Mais en ce jour caniculaire de juillet 1976, Robert part et ne revient pas. 

Dans leur maison londonienne, Gretta, sa femme, s'interroge: quelle mouche a bien pu le piquer? Doit-elle prévenir les enfants ?
À peine réunis, ces derniers tentent de prendre la situation en main: les placards sont retournés, les tiroirs vidés, chaque pièce fouillée en quête d'indices. 
Mais, alors que le mystère autour de leur père s'épaissit, les vieilles rancœurs ressurgissent. L'aîné en a assez : pourquoi est-ce toujours à lui de prendre en charge sa famille ? Quant aux deux sœurs, jadis si proches, quel événement a brisé leur lien, si terrible que la cadette a décidé de mettre un océan entre elles ? Et Gretta, a-t-elle vraiment tout dit ?

Un roman sur une famille suffoquant sous les secrets, les non dits qui éclateront grâce à la disparition inexpliquée du père. Très bien


Vu sur Arte Mustang formidable film!




PS : je comprends pas pourquoi ça me fait une mise en page toute moche!!!

vendredi 18 mai 2018

30 !!!!

Mon tout petit fête aujourd’hui ses 30 ans.... Avec ces fleurs je lui dis mon amour !

jeudi 17 mai 2018

Rentrée !

Oui je suis rentrée
La grève m’a (hélas !) permis de rentrer avec mon chaton, mais sans M.Mari ….il prolonge un peu son séjour histoire de voir nos plantations s’installer !!!
Ce fut bon ces quelques jours : ballades, soleil, pluie, lectures, plantations, yam’s, projets, rires, repos…
La nature était magnifique entre l’odeur des acacias, les fleurs des champs, les vignes …

Reprise du boulot, remise en état du jardin ici, qui a profité pleinement ! Les roses sont magnifiques !


Visite surprise de Sister (de passage à Paris) : discussion tout l’après-midi d’hier sur notre enfance, l’histoire familiale qui est si lourde à porter… Il n’y a qu’avec elle que je peux en parler… ça fait du bien même si ça secoue un peu…

Turquoise/Culture

La couleur et le mot du mois proposés  par Anne de Blogallet

Au fil de mes pas j’avais croisé ce mural… et celui-ci (pas dans les mêmes villes !)
La culture se trouve partout…

mardi 8 mai 2018

Coucou d’Ardèche

Le temps passe à une allure! Le soleil n’est pas toujours au rendez-vous mais on en profite dès qu’il se montre!!
Tout va bien avec M.Mari, nous sommes sur la même longueur d’ondes ! Objectif : venir vivre ici! 


Quelques nouvelles de nos djeunes ! Pas trop non plus.... mais tout va bien chez chacun!
Djeune n1 en vadrouille au bord de la mer !
Fillette nous envoie de magnifiques photos de la campagne près de San Francisco !
Djeune n3 lui continue son aménagement, pose d’étagères, accrochage de tableaux : il se fait un chouette petit nid!

jeudi 3 mai 2018

Une semaine déjà !

Voilà presque une semaine que je suis seule dans mon sud...
Une torpeur, une envie de rien, une fatigue me sont tombés dessus... Peut-être l’accumulation de toutes les galères successives qui se sont fait sentir! Le mauvais temps m’a empêché de trop me balader, de trop jardiner et m’a aidé à ne rien faire ! Se laisser abrutir et s’endormir devant des téléfilms, réussir quand même à lire....et faire un peu de yoga!
Fermer les yeux dans mon lit, écouter et savourer le silence... et dormir... se laisser réveiller par les ronronnements de mon chaton...
Peu de nouvelles de mes djeunes : fillette est à San Francisco pour le boulot, Djeune n3 continue son installation et m’envoie des photos de son intérieur et Djeune n1 a terminé la construction d’une bibliothèque chez sa chérie !
Samedi, M.Mari arrive et j’avoue comme à chaque fois regretter d’avance ma solitude.... mais aller tout ira bien !

mardi 1 mai 2018

dimanche 29 avril 2018

24!

C’est avec ce beau bouquet de mon Sud que je lui souhaite une belle année à mon Djeune n3!


lundi 23 avril 2018

Fin de semaine mouvementée !

Jeudi, en fin de journée direction le futur appart de Djeune n°3 pour la signature du bail (bons parents nous sommes caution !!!). Mon bébé requitte le nid à nouveau !
Vendredi, hospitalisation d’urgence de M.Mari qui se fait opéré d’un abcès très mal placé… Ressorti le soir même, pas très en forme et les semaines qui vont suivre s’annoncent éprouvantes… je ne nie pas sa douleur mais quand il est malade plus rien n’existe sauf ça… Et pas de moment de tranquillité quand je vais rentrer du boulot… Bon je pars vendredi dans mon sud et il me rejoint normalement le 5, alors je pourrai savourer ma solitude j’espère… En écrivant cela je me trouve bien égoïste mais pourtant c’est vrai !!!!
Samedi, Djeune n°3 a déménagé …il a organisé cela d’une main de maître : un copain avait loué une camionnette, une bande de 8 les attendaient pour grimper les 6 étages vers son nouveau petit paradis ! Un petit appart avec une super mezzanine très chouette ! Et une vue imprenable sur le Sacré cœur !!

Moi yoga, garde malade et garde chaton !!!!
Dimanche, marché avec le malade et dîner avec les garçons et chérie n°1 ! Dehors jusqu’à ce que la pluie s’invite…
Djeune n°1 a entamé sa rééducation et cavale presque… Ils ont le projet de partir découvrir la Bretagne en vélo cet été ! Toujours pas de boulot, mais un entretien qui lui a redonné confiance même si il n’abandonne pas son projet de formation de décorateur bois…il va se mettre à la recherche d’un financement… En attendant il construit une bibliothèque arrondie chez sa chérie !
Je raccompagne dans la nuit cette petite troupe et le chaton qui va découvrir son nouveau chez soi… du coup je me retape les 6 étages et profite pour voir les aménagements de mon bébé… Il a déjà bien avancé dans son installation et a plein de projet d’organisation… Je le sens très heureux de cette nouvelle indépendance et bien dans sa peau, l’arrêt de l’alcool lui fait le plus grand bien et, je crois, nous a encore rapproché… Il va me manquer…
Eu Fillette sur Whatapp vidéo elle a pu parler à tous, ça avait l’air d’aller pas trop mal…Elle me manque…
Dans 4 jours je serais dans mon Sud …comme d’hab le réseau ne me permettra pas ou peu mes visites chez vous, mais j’essayerais de vous donner des nouvelles !
Pour ceux qui n’abandonne pas leurs blogs : deux ce matin en faisant mon tour habituel…..Chaque fois j’ai l’impression de perdre un ami…

mercredi 18 avril 2018

Enfin !!!

Retour à notre marche du mercredi ! 10 km quand même !

Ça fait du bien à la tête et au corps ! 

mardi 17 avril 2018

Lectures

Histoire du lion Personne  Stéphane Audeguy

Résumé Babelio : « Il est absolument impossible de raconter l’histoire d’un lion, parce qu’il y a une indignité à parler à la place de quiconque, surtout s’il s’agit d’un animal. Il est absolument impossible de raconter l’histoire du lion Personne, qui vécut entre 1786 et 1796 d’abord au Sénégal, puis en France. Cependant, rien ne nous empêche d’essayer. » Histoire du lion Personne entremêle, en une série de tableaux picaresques, la vie d’un lion à l’histoire de France de la fin de l’Ancien Régime au Directoire. Sur les rives du fleuve Sénégal, le long des routes de France, derrière les grilles de la ménagerie de Versailles, se dessine une odyssée animale peuplée de personnages humains.

Un conte et une fable, écrit simplement… Très beau

Gus Philippe Lemaire

Résumé Babelio: Que s’est-il passé dans la vie de Gus pour que, du jour au lendemain, il abandonne son métier d’architecte et se consacre corps et âme à sa passion : les chevaux ? Désir d’échapper aux absences qui le hantent ? Celle de sa femme, Judith, dont il ne parvient pas à accepter le départ ? Celle de leur fils, Mathias ? De retour dans le village de son enfance, entouré de la rude amitié des chasseurs, il retrouve peu à peu le goût de vivre. Mais l’irruption inattendue d’Émilienne dans son univers tranquille et solitaire vient à nouveau tout bouleverser.

Bof bof pas génial du tout…on peut oublier de le lire !

Des erreurs ont été commises David Carkeet

Résumé Babelio : Le linguiste Jeremy Cook croise la route de Ben Hudnut, un self-made-man à qui tout semble réussir. Mais du jour au lendemain, celui-ci voit sa vie voler en éclat : son entreprise est en banqueroute, sa fille tombe sous le charme d'un professeur et sa vie conjugale se complique. Jeremy décide de lui venir en aide.

Pris au hasard à la médiathèque une belle découverte, un humour anglais comme j’aime ! Très bien !

La gaieté Justine Lévy

Résumé Babelio : "C'est quand je suis tombée enceinte que j'ai décidé d'arrêter d'être triste définitivement, et par tous les moyens." Comment aimer ses enfants? Trop, pas assez, trop fort, trop intense? Et que faut-il transmettre? C'est le sujet fort, universel de ce roman vrai, celui de la chute et de l'espoir, ce sujet que nous connaissons tous, de l'enfant au centre de nos vies.

Questions existentielles et éternelles…. Un vrai talent d’écriture, une lecture rapide et agréable…Un peu le sentiment de lire les problèmes d’une « petite fille » riche et sans souci si ce n’est son moi…

Phénomènes naturels Jonathan Franzen

Résumé Babelio : Louis Holland, jeune homme passionné par l'univers de la radio, vient de s'installer dans la région de Boston. Sa vie suit un cours normal, entre petits boulots et relations familiales compliquées, jusqu'au jour où séisme vient tout remettre en cause de manière inattendue. La seule victime n'est autre que l'excentrique grand-mère par alliance de Louis Holland, laquelle laisse derrière elle une fortune estimée à 22 millions de dollars, provoquant déchirures et affrontements dans le clan Holland...
Mais ce qui n'était qu'une comédie familiale se transforme rapidement en un roman politique quand on découvre l'origine du séisme...

J’avais aimé Purity, mais là j’avoue avoir du mal….c’est confus, long, chiant parfois…Rarement j’ai lu en biais autant de passage d’un livre..pas encore fini et pas sûr d’arriver au bout…Une déception !



vendredi 13 avril 2018

28 !!!

Fillette fête ses 28 ans aujourd'hui!!!
Elle profite de la Grèce et nous envoie de merveilleuses photos....

mercredi 11 avril 2018

À la manière de...

Pour les Impromptus littéraires en hommage au grand Jacques

Mon enfant, ma fille, mon fils
Pars surtout ne te retournes pas
Grandis, ris, cours, aime, vis
Pars fais ce que tu dois faire sans moi 
Tombe, pleure, tente, chute, vis
Quoi qu’il arrive je serais toujours avec toi
Mon amour t’as mis sur le chemin de la vie à toi de le suivre
Alors pars et surtout ne te retournes pas

lundi 9 avril 2018

Trop court....

Passage éclair de fillette , avant son envol pour la Grèce, arrivée à 18h après un voyage épique avec la compagnie WoW (je vous la déconseille vivement !!!). Un dîner, samedi soir, avec la famille et ses deux amies d’enfance, une fillette avec une petite mine et un moral fragile...  De longues embrassades et la voilà partie rejoindre son grand frère et sa chérie pour un déjeuner au soleil parisien. Un dîner chez Sœurette et décollage à l’aube pour Athènes.
J’espère qu’elle va profiter de ce séjour ! Peut-être repassera t’elle par chez nous à son retour ? C’est dur de la sentir encore si fragile ....
Puis ce week-end grosse discussion avec M.Mari sur notre projet d’installation dans le sud... Pour une fois une bonne discussion, lui sans alcool, ne partant pas dans des idées irréelles...puis y’ avait du soleil !!!
Savoir se réjouir des bons moments....

vendredi 6 avril 2018

Hommages !

Mes hommages grand Jacques !

« Pars, surtout ne te retourne pas
Pars, fais ce que tu dois faire sans moi
Quoi qu'il arrive je serai toujours avec toi
Alors pars et surtout ne te retourne pas ! »

Mauve/Projet

Le mois en couleur Mauve et le mot Projet sur une idée d’Anne (blogallet)

Préparer le passage éclair de Fillette (elle va en Grèce et passe par chez nous avant !)
Rêver des vacances de mai
Oublier tout ce qui ne va pas 
Jardiner peut-être ce week-end (si le soleil veut bien rester un peu)
Eviter de penser aux grèves de la semaine prochaine (évidement j’suis en formation et doit prendre les transports en commun oh joie !)
Tâcher de croire que cette belle porte s’ouvre sur des jours meilleurs



mercredi 4 avril 2018

Ma librairie

« Ma librairie », pour le blog Collectif polars 
J’y entrais une à deux fois par semaine. D’abord un regard dans la vitrine, puis pousser la grande porte vitrée, fouler le parquet craquant, sourire aux libraires, puis laisser mon regard courir sur ces immenses rayonnages de bois. Me diriger d’abord, vers l’espace des enfants où, mes doigts ouvrent chaque livre, où mes yeux s’émerveillent, en choisir un et traverser , les yeux gourmands, le rayon des livres d’art, errer à travers les essais philosophiques ou historiques, humer l’odeur du bois, du papier, parcourir les petites fiches qui s’accrochent aux nouveautés ou aux polars, en choisir un puis deux… Regarder ma montre et me rendre compte qu’une heure est passée… Vite, vite, vite passer à la caisse, sourire, dire merci et sortir l’épaule un peu plus lourde et la carte bleue « allégée » !


  

dimanche 1 avril 2018

Joyeuses Pâques

À vous tous joyeuses Pâques !
Demain déjeuner de Pâques avec la famille.... gigot, tiramisu... hummm

lundi 26 mars 2018

Encore et encore....

Pendant que fillette et son cousin participaient chacun de son côté, Washington et Détroit, à « la marche pour la vie », 4 personnes perdaient la leur dans une petite ville française…




Lectures, films

Les blessures invisibles Nicholas Evans

Résumé Babelio : Rejeté par des parents trop âgés, enfermé dans un horrible pensionnat, Tom Bedford pourrait être un personnage de Dickens. Son seul échappatoire : rêver de cowboys et d'Indiens.
Le jour où Diane, sa sœur aînée et star montante du cinéma, épouse Ray Montane, acteur vedette d'une série western, tout semble alors s'éclairer pour le petit garçon qui part rejoindre le couple en Amérique. Mais à Hollywood, le bonheur est souvent de courte durée…...
Il faudra bien des années et un nouveau drame pour que Tom se résolve enfin à affronter ses démons, ses blessures invisibles…

C’était bien, on plonge dans l’ouest américain dans le western, dans Hollywood, dans des secrets…mais je crois qu’hélas j’oublierai vite ce livre…

On la trouvait plutôt jolie Michel Bussi

Résumé Babelio : « – Qu'est-ce qui ne va pas, Leyli ? Vous êtes jolie. Vous avez trois jolis enfants. Bamby, Alpha, Tidiane. Vous vous en êtes bien sortie.
– Ce sont les apparences, tout ça. Du vent. Il nous manque l‘essentiel. Je suis une mauvaise mère. Mes trois enfants sont condamnés. Mon seul espoir est que l'un d'eux, l'un d'eux peut-être, échappe au sortilège.
Elle ferma les yeux. Il demanda encore :
– Qui l'a lancé, ce sortilège ?
– Vous. Moi. La terre entière. Personne n'est innocent
dans cette affaire. »

Polar sur fonds d’immigration, l’auteur joue avec nous, nous trompe, nous égare, nous fait croire , nous surprend …pas mal du tout !

Il reste la poussière  Sandrine Colette

Résumé Babelio : Patagonie. Dans la steppe balayée de vents glacés, un tout petit garçon est poursuivi par trois cavaliers. Rattrapé, lancé de l’un à l’autre dans une course folle, il est jeté dans un buisson d’épineux.
Cet enfant, c’est Rafael, et les bourreaux sont ses frères aînés. Leur mère ne dit rien, murée dans un silence hostile depuis cette terrible nuit où leur ivrogne de père l'a frappée une fois de trop. Elle mène ses fils et son élevage d’une main inflexible, écrasant ses garçons de son indifférence. Alors, incroyablement seul, Rafael se réfugie auprès de son cheval et de son chien.
Dans ce monde qui meurt, où les petits élevages sont remplacés par d’immenses domaines, l’espoir semble hors de portée. Et pourtant, un jour, quelque chose va changer. Rafael parviendra-t-il à desserrer l’étau de terreur et de violence qui l’enchaîne à cette famille? 

Etonnant roman, très lent, avec de grandes descriptions de ce pays … Un milieu auquel on n’est pas habitué, mais des personnages savamment construits et décrits, une histoire passionnante… Bravo

Vu au ciné La forme de l’eau sur les conseils de Fillette : un magnifique comte, une réalisation parfaite, une actrice géniale…A voir !
Sur Arte J’ai 2 amours : une mini série , française à applaudir ! Le sujet de la bi sexualité abordé avec humour, intelligence…
Finir la saison 2 de This is us vraiment trop top !
Et découvrir enfin, sur F3, Happy valley , série anglaise encore !!!!

jeudi 22 mars 2018

9 ans!

Aujourd’hui , grâce à un de vous (Legaletas) , je me rend compte que mon blog fête ses 9 ans (3 sur blogpsy et 6 ici) !!!
9 ans que je viens raconter ma vie ici, me plaindre, pleurer, rire parfois… Je ne regarde que très rarement les statistiques donc je ne sais si je suis beaucoup lu mais de toute façon j’écris d’abord pour moi… Ce blog est mon confident, et là je me rends compte que j’en raconte plus ici qu’à quiconque…( pathétique la nana !)
Mais à ceux qui me suivent et me laissent des commentaires je voulais dire un grand merci, car souvent vous m’avez été d’une aide et d’un réconfort précieux !

lundi 19 mars 2018

Vracs de week-end

Un week end calme : yoga, lecture, tricot, séries… feu de cheminée !
Un chouette dîner du dimanche avec les garçons et chérie n°1 : raclette du pays de mes montagnes trop bonne !!! et mousse au chocolat !
En panne de four…donc pas de gâteaux…
Djeune n° 1 a meilleur moral, son pied est bientôt à plat dans sa botte de robocop il a hâte de commencer la rééducation…Il finalise son dossier pour sa formation de constructeur de décor  bois , je croise les doigts pour que ça marche… Ses problèmes avec la sécu sont réglés il a pu payer son loyer !!!
Djeune  n°3 a encore l’air d’un hamster… 
Pendant que la neige tombait chez nous ce week end Fillette faisait du vélo sous le soleil à Détroit !!!

jeudi 15 mars 2018

C’est fait !

Et voilà mon bébé est rentré ! L’opération s’est bien passée il ressemble à un boxeur, il supporte la douleur bravement, et est soulagé de ne pas être resté plus longtemps à l’hôpital… Il revoit le chirurgien dans 8 jours pour retirer les fils… 
Mardi a été une longue journée…J’en ai profité pour arpenter le 13ème arrondissement et croiser du beau street art !
Hier le printemps voulant montrer le bout de son nez, nous sommes allé marcher avec ma copine ! Cela faisait au moins un mois et demi… Quel bienfait de voir la nature se réveiller, d’observer les grues cendrées dans leur nid…

Malgré tout hier soir, la petite douleur dans le cou s’est transformée en grosse douleur : torticolis  ou/et contre coup de l’angoisse ?
Merci à vous tous de votre soutien… vraiment…

lundi 12 mars 2018

Vracs de week-end

Une jolie soirée d’anniversaire pour les 80 ans de ma mère : tous ses enfants et petits-enfants (sur le sol français), présents. Un appel en simultané sur WhatsApp avec ses deux petits filles (une à Détroit l’autre à Londres !) c’est chouette parfois la technologie !!

Une soirée ciné Le retour du héros : un bon moment
Une petite série Sous influence en replay sur Arte : ils sont forts ces anglais !

L’angoisse, qui me fait une petite boule qui monte, en attendant mardi le jour de l’opération de Djeune n°3…
Il s’est rasé la barbe : il est encore plus beau !!!! (avis totalement objectif !)

Réveil et jaune

Mars : le mot Réveil et la couleur Jaune d’après une idée d’Anne de Blogallet 

Même si il n’est pas encore là   pour de vrai 
On l’imagine
On le devine

(Soleil dessiné pour la fenêtre de Fillette, pour les jours gris...)

jeudi 8 mars 2018

Et merde!

Djeune n°3 va se faire opérer mardi prochain !!!! Il a trois fractures au visage : plancher orbital, sinus maxillaire et arcade zygomatique…. On va lui mettre des plaques… Genre robocop quoi !
Quand je pense que le premier médecin vu aux urgences, lors de son accident, l’a renvoyé chez lui avec une journée d’arrêt de travail !!!
Comme dit fillette aux Etas Unis il aurait déjà un procès au c-l… Je pense que je vais tout de même écrire une lettre bien sentie aux services concernés !
En attendant j’angoisse…. Lui pas trop, si ce n’est qu’il a, dit-il, un peu la phobie des blouses blanches et qu’il va devoir peut être se raser la barbe….

Tout va bien je vais bien....

lundi 5 mars 2018

Lectures, films

Canicule Jane Harper

Résumé Babelio :  Kiewarra. Petite communauté rurale du sud-est de l'Australie. Écrasée par le soleil, terrassée par une sécheresse sans précédent. Sa poussière. Son bétail émacié. Ses fermiers désespérés. Désespérés au point de tuer femme et enfant, et de retourner l'arme contre soi-même ? C'est ce qui est arrivé à Luke Hadler, et Aaron Falk, son ami d'enfance, n'a aucune raison d'en douter. S'il n'y avait pas ces quelques mots arrivés par la poste : Luke a menti.Tu as menti. Sois présent aux funérailles. Revenir à Kiewarra est la dernière chose dont Aaron a envie. Trop vives sont encore les blessures de son départ précipité des années auparavant. Trop dangereux le secret qu'il a gardé pendant tout ce temps. Mais Aaron a une dette, et quelqu'un a décidé que le moment est venu de la payer...

Très bon roman noir, on s’installe en Australie et suit avec intérêt le retour d’Aaron dans sa ville natale…

Les petites consolations Eddie Joyce

Résumé Babelio : Dans la lignée de Stewart O'Nan ou Richard Russo, Eddie Joyce retrace l'histoire d'une famille italo-américaine. Frappés par la tragédie du 11-Septembre - le fils préféré, pompier new-yorkais, meurt dans l'effondrement des tours , les membres du clan doivent faire leur deuil, chacun à sa manière.  

Comment chacun fait face au deuil… Lentement, en douceur on s’invite dans cette famille…

L’amour sans le faire Serge Joncour

Résumé Babelio: On ne refait pas sa vie, c'est juste l'ancienne sur laquelle on insiste », pense Franck en arrivant aux Bertranges, chez ses parents qu'il n'a pas vus depuis dix ans. Louise est là, pour passer quelques jours de vacances avec son fils dont elle a confié la garde aux parents de Franck.
Le temps a passé, la ferme familiale a vieilli, mais ces retrouvailles inattendues vont bouleverser le cours des choses. Franck et Louise sont deux êtres abîmés par la vie, ils se parlent peu mais semblent se comprendre. Dans le silence de cet été chaud et ensoleillé, autour de cet enfant de cinq ans, « insister » finit par ressembler, tout simplement, à la vie réinventée.

Encore une histoire de deuil…. On se laisse entrainer avec mélancolie ….

Sur Arte une série étonnante Bad Banks….le petit plus d’Arte nous proposer la saison en entier en deux soirées ou en replay ! le pied !
Au cinéma Pentagone papers : Spielberg sait vraiment y faire et en plus deux acteurs sublimes !