vendredi 25 mai 2018

Petits vracs!

Adèle et moi Julie Wolkenstein

Résumé 4ème de couverture :«Après la mort de mon père, j'ai trouvé en rangeant ses papiers des documents sur sa grand-mère dont j'ignorais tout et qui révélaient un secret de famille. Je ne me suis jamais intéressée aux ancêtres de personne : les gens que je ne connais pas, surtout s'ils sont morts, me sont cent fois plus étrangers, même s'ils me sont apparentés, que les personnages de romans. Mais il y avait dans ce que je découvrais sur cette arrière-grand-mère des choses qui me plaisaient, d'autres que j'aurais voulu savoir. J'ai hésité à enquêter. Ce livre est le résultat de mes hésitations.»

Une enquête sur le passé, mêlant la vie actuelle… bercé au rythme de la mer… Très beau livre

Vu la série Unforgotten sur F3 : les anglais sont décidément très doués !
Et Safe d’Harlan Coben sur C8 trop bien !!!

Belle marche mercredi, les lapins et écureuils sont de retour, les fleurs aussi !!!


M.Mari a repris le chemin du boulot… 
Djeune n°1 est en ballade dans le sud avec sa chérie…
Djeune n°3 a décroché un nouveau job mieux payé !!! 
Fillette me semble tristounette de loin…. 
Chaton apprécie la ciboulette !!!(photo à venir !)

lundi 21 mai 2018

Sister...

Encore une fois je me rend compte que Sister n'arrive pas à surmonter les affres de notre enfance... elle a été la plus blessée, elle a plus de mauvais souvenirs et ressasse sans cesse.
Elle ne parvient pas à laisser de côté et à vivre le temps présent.
Moi j'ai choisi de vivre avec, même si c'est lourd, je crois parvenir à empêcher ces mauvaises choses de me gâcher la vie. Alors oui cela passe par des rapports ou plutôt des non rapports avec ma mère, mais au moins je ne me rend pas (ou plus) malade...
Peut être mon passage chez le psy, ma descente dans l'enfer de l'alcool m'y ont aidé...
Mais il est vrai que connaître l'histoire familiale est important, et elle me raconte des faits dont je n'avais aucune connaissance...et je m'aperçois de l'importance du concept de l'influence de l'histoire généalogique sur chacun de nous...

Seule...

A nouveau une semaine seule et comme d'habitude j'apprécie...
D'accord je bosse, mais j'aime me retrouver seule en rentrant, dans une maison où ne traîne pas, sur chaque chaise, une veste, un pull, trois paires de chaussures dans l'entrée, des kleenex en boule sur la table basse...
Et pourtant nous avons passé une bonne semaine ensemble dans notre sud... Contradictions ?
M.Mari resté là bas, est retombé dans ses travers : entamant des travaux de peinture sans avoir fini ceux entamés l'an passé... pourquoi ne peut il pas finir une chose entièrement?

Hier petit coup de blues...A distance je sens que Fillette n'est pas en forme... C'est dur pour elle de voir défiler l'année sans lui...
Les garçons ne sont pas passés...occupés à se remettre de la fiesta de samedi pour les 30 ans de Djeune n°1!

dimanche 20 mai 2018

Lectures, films

Le troisième jumeau Ken Follet

Résumé Babelio : Une inquiétante plongée au cœur des manœuvres inavouables liées au génie génétique
Comment deux vrais jumeaux peuvent-ils être nés de parents différents, des jours différents, à des endroits différents ?
C'est à cette impossibilité biologique que se heurte Jeannie Ferrami, une généticienne de vingt-neuf ans spécialiste des jumeaux, lorsqu'elle se penche sur le cas étrange de Steve Logan et Dennis Pinker.
Ils partagent le même ADN et sont de véritables Sosies, jusque dans leurs gestes et leurs manies, mais ils ne se connaissent pas et n'ont jamais entendu parler l'un de l'autre. Brillant étudiant en droit, Steve est un garçon sympathique et sans histoire. Dennis, lui, est un psychopathe endurci condamné à la prison à vie.
Pourtant, c'est Steve qui est accusé d'un crime. Convaincue de son innocence, Jeannie s'acharne à rechercher la vérité. Autour d'elle, la violence et les agressions se multiplient.
Tous les témoignages concordent : l'agresseur ressemble trait pour trait à Steve et Dennis.
Qui est cet homme ? Jeannie n'a plus le choix : elle doit découvrir le secret des sosies et le véritable visage de son ennemi.
Et s'il s'agissait d'un troisième jumeau ?

Ca se lit facilement mais ce n'est pas extraordinaire... j'avais tellement entendu du bien de cet auteur..j'ai été déçue par son style!


Sarko Franck Thilliez


Résumé Babelio : " Sharko comparait toujours les premiers jours d'une enquête à une partie de chasse.

Ils étaient la meute de chiens stimulés par les cors, qui s'élancent à la poursuite du gibier.
À la différence près que, cette fois, le gibier, c'était eux."
Eux, c'est Lucie Henebelle et Franck Sharko, flics aux 36 quai des Orfèvres, unis à la ville comme à la scène, parents de deux petits garçons.
Lucie n'a pas eu le choix : en dehors de toute procédure légale, dans une cave perdue en banlieue sud de Paris, elle a tué un homme. Que Franck ignore pourquoi elle se trouvait là à ce moment précis importe peu : pour protéger Lucie, il a maquillé la scène de crime. Une scène désormais digne d'être confiée au 36, car l'homme abattu n'avait semble-t-il rien d'un citoyen ordinaire et il a fallu lui inventer une mort à sa mesure.
Lucie, Franck et leur équipe vont donc récupérer l'enquête et s'enfoncer dans les brumes de plus en plus épaisses de la noirceur humaine. Cette enquête autour du meurtre qu'à deux ils ont commis pourrait bien sonner le glas de leur intégrité, de leur équilibre, et souffler comme un château de cartes le fragile édifice qu'ils s'étaient efforcés de bâtir. 

Quel plaisir de retrouver ces personnages! Un grand talent, un livre qu'on ne lâche pas!


Les complicités involontaires Nathalie Bauer


Résumé Babelio : Par un jour d’avril, Corinne V., psychiatre, reçoit dans son cabinet une quinquagénaire, Zoé B., désireuse d’entreprendre une analyse. Reconnaissant en elle une ancienne amie, elle s’apprête à l’adresser à un confrère, quand Zoé lui révèle qu’elle souffre d’une amnésie ayant effacé ses souvenirs de jeunesse. Et qu’elle est atteinte depuis toujours d’une « mélancolie » dont la cause, elle en est persuadée, réside dans la mystérieuse histoire de sa famille paternelle – histoire dont son père ne lui a transmis qu’une infime partie.  

La curiosité est la plus forte : enfreignant les règles de sa profession, Corinne décide d’ignorer leur lointaine et brève amitié, et accède à la demande de Zoé. Elle ne peut imaginer les conséquences qu’une telle résolution aura sur leurs existences respectives. Car, tandis que l’analysante déroule son « enquête » en assemblant, telles les pièces d’un puzzle, les quelques éléments dont elle dispose – bribes de vieilles conversations, documents et photos –, l’analyste se voit confrontée, par un plongeon dans le passé, à un jeu de miroirs pour le moins inattendu.

Découverte agréable : on est ballotté entre les histoires à divers périodes, on suit la vie de ces deux femmes, leurs tourments.... Très bien!


Un hiver à Paris Jean Philippe Blondel


Résumé Babelio :  Jeune provincial, le narrateur débarque à la capitale pour faire ses années de classe préparatoire. Il va découvrir une solitude nouvelle et un univers où la compétition est impitoyable. Un jour, un élève moins résistant que lui craque en plein cours, sort en insultant le prof et enjambe la balustrade.

On retrouve dans "Un hiver à Paris" tout ce qui fait le charme des romans de Jean-Philippe Blondel : la complexité des relations ; un effondrement, suivi d'une remontée mais à quel prix ; l'attirance pour la mort et pour la vie ; la confusion des sentiments ; le succès gagné sur un malentendu ; le plaisir derrière la douleur ; l'amertume derrière la joie.

Décidément un auteur que j'adore!


J'ai toujours cette musique dans la tête Agnès Martin Lugan


Résumé Babelio :Yanis et Véra ont la petite quarantaine et tout pour être heureux. Ils s'aiment comme au premier jour et sont les parents de trois magnifiques enfants. Seulement voilà, Yanis, talentueux autodidacte dans le bâtiment, vit de plus en plus mal sa collaboration avec Luc, le frère architecte de Véra, qui est aussi pragmatique et prudent que lui est créatif et entreprenant. La rupture est consommée lorsque Luc refuse LE chantier que Yanis attendait. Poussé par sa femme et financé par Tristan, un client providentiel qui ne jure que par lui, Yanis se lance à son compte, enfin.

Mais la vie qui semblait devenir un rêve éveillé va soudain prendre une tournure plus sombre. Yanis saura-t-il échapper à une spirale infernale sans emporter Véra ? Son couple résistera-t-il aux ambitions de leur entourage ?

Ouais...ce que j'appelle un roman de gare (d'ailleurs acheté à la gare pour mon voyage de retour!) On devine tout au fur et à mesure, aucune surprise... 


En cas de forte chaleur Maggie O'Farrel


Résumé Babelio : Comme chaque matin depuis trente ans, Robert Riordan part acheter son journal. Mais en ce jour caniculaire de juillet 1976, Robert part et ne revient pas. 

Dans leur maison londonienne, Gretta, sa femme, s'interroge: quelle mouche a bien pu le piquer? Doit-elle prévenir les enfants ?
À peine réunis, ces derniers tentent de prendre la situation en main: les placards sont retournés, les tiroirs vidés, chaque pièce fouillée en quête d'indices. 
Mais, alors que le mystère autour de leur père s'épaissit, les vieilles rancœurs ressurgissent. L'aîné en a assez : pourquoi est-ce toujours à lui de prendre en charge sa famille ? Quant aux deux sœurs, jadis si proches, quel événement a brisé leur lien, si terrible que la cadette a décidé de mettre un océan entre elles ? Et Gretta, a-t-elle vraiment tout dit ?

Un roman sur une famille suffoquant sous les secrets, les non dits qui éclateront grâce à la disparition inexpliquée du père. Très bien


Vu sur Arte Mustang formidable film!




PS : je comprends pas pourquoi ça me fait une mise en page toute moche!!!

vendredi 18 mai 2018

30 !!!!

Mon tout petit fête aujourd’hui ses 30 ans.... Avec ces fleurs je lui dis mon amour !

jeudi 17 mai 2018

Rentrée !

Oui je suis rentrée
La grève m’a (hélas !) permis de rentrer avec mon chaton, mais sans M.Mari ….il prolonge un peu son séjour histoire de voir nos plantations s’installer !!!
Ce fut bon ces quelques jours : ballades, soleil, pluie, lectures, plantations, yam’s, projets, rires, repos…
La nature était magnifique entre l’odeur des acacias, les fleurs des champs, les vignes …

Reprise du boulot, remise en état du jardin ici, qui a profité pleinement ! Les roses sont magnifiques !


Visite surprise de Sister (de passage à Paris) : discussion tout l’après-midi d’hier sur notre enfance, l’histoire familiale qui est si lourde à porter… Il n’y a qu’avec elle que je peux en parler… ça fait du bien même si ça secoue un peu…

Turquoise/Culture

La couleur et le mot du mois proposés  par Anne de Blogallet

Au fil de mes pas j’avais croisé ce mural… et celui-ci (pas dans les mêmes villes !)
La culture se trouve partout…